Foire Aux Questions

Quel type de gaz est nécessaire pour faire fonctionner ma boîte à gants purifiée ?

Pour fonctionner correctement, la boîte à gants a besoin d’être alimentée en gaz neutre avec une pression de 2 bars. Généralement, le gaz neutre utilisé est de l’azote ou de l’argon et dans certain cas de l’hélium. Lire la suite

Quelle maintenance réaliser sur mon capteur oxygène ?

Le capteur d’oxygène est constitué d’une cellule électrochimique galvanique qui offre d’excellentes caractéristiques en matière de performance, fiabilité, stabilité et offre une longue durée de vie. Lire la suite

Comment savoir si ma boîte à gants a un défaut de fonctionnement ?

Il est ainsi aisé de localiser le problème et de procéder à la réparation. L’historique complet des défauts est récupérable via le port USB de la boîte à gants. Il est ainsi aisé de localiser le problème et de procéder à la réparation. Lire la suite

Que se passe-t-il en cas de coupure de courant ?

Si une coupure de courant intervient sur la boîte à gants, toutes les électrovannes se ferment automatiquement, ainsi, l’étanchéité de la boîte à gants est préservée. La boîte à gants reste dans son état de surpression ou dépression. Lire la suite

La pompe à vide est-elle nécessaire pour la régulation de pression des boîtes à gants purifiées ?

Non, la pompe à vide n’est pas nécessaire pour la régulation de pression de la boîte à gants. La pompe à vide fonctionne uniquement pour la mise sous vide du ou des sas de transfert. Lire la suite

Faut-il collecter les échappements des boîtes à gants purifiées à un réseau d’extraction et comment les collecter ?

La connexion à un réseau d’extraction est fortement recommandée lors d’utilisation de produits dangereux dans la boîte à gants. Si l’option de collecte des gaz est commandée, nous raccorderons les échappements de la boîte à gants à un collecteur (photo ci-jointe). Lire la suite

Les concentrations d’oxygène et d’humidité sur les boîtes à gants GP(Concept) sont-elles enregistrées ?

L’automate est capable d’enregistrer les valeurs d’oxygène, d’humidité, de pression et de température du réacteur. Chacune de ces valeurs est enregistrée toutes les 2 minutes. L’automate est configuré pour faire un maximum de 50 000 enregistrements. Lire la suite